Imprimer        Partager sur : facebook   twitter   google   myspace   http://www.wikio.fr 

Géographie de la Guinée-Bissau

Sommaire

  

Description générale

La Guinée-Bissau est entourée au nord par le Sénégal, au sud et à l'est par la Guinée , et à l'ouest par l'Océan Atlantique.

C'est un petit pays qui ne se trouve qu'à la 133e position sur la liste des pays suivant leur superficie. celle-ci est de 36 120 km², dont 28 000 km² de terre et 8 120 km² de mer.

Le paysage est légèrement ondulé, mais en aucun point il ne dépasse les 200 mètres d'altitude. Le littoral se présente comme particulièrement déchiqueté. De longs estuaires fluviaux et bras de mer pénètrent loin à l'intérieur des terres.

Climat

Le climat est tropical, chaud et humide. Comme dans la Guinée voisine, les précipitations sont presque partout abondantes. La saison des pluies se déroule de juin à novembre avec vent du sud-ouest; la saison sèche va de décembre à mai et s'accompagne de l'harmattan, ou vent sec venu du nord-est.

Les régions naturelles

On peut diviser le pays en trois régions principales :

  • La zone côtière. Elle est très fragmentée et souvent envahie par la mangrove.
  • Les plaines et larges vallées. Périodiquement inondées, elles sont favorables à la culture du riz.
  • Les légers reliefs (collines). Cette zone présente de très bonnes conditions pour la culture de l'anacarde (noix de cajou) et de l'arachide (huile et cacahuètes).

La savane domine à l'est.

L'écorégion de la Mangrove est presque partout présente dans la zone littorale du pays.
Paysage de la Guinée-Bissau.
Culture du riz.

Exploitation du sol

  • Terres cultivables: 11 %
  • Cultures permanentes: 1 %
  • Pâturages permanents: 38 %
  • Forêts: 38 %
  • Autres: 12 %

Les terres irriguées ne comportaient en 2006 que 17 km2.

Hydrologie

Hydrographie

Le pays n'a que des fleuves relativement petits, mais ces derniers, souvent abondants, se caractérisent par d'importants estuaires. Ceux-ci pénètrent profondément à l'intérieur des terres, et s'élargissent fortement sous l'effet de la marée.

Les principaux cours d'eau du pays sont:

Bilan hydrique du pays

La Guinée-Bissau est un des pays bien arrosés d'Afrique, malgré une assez longue saison sèche. Les précipitations alimentent des cours d'eau souvent abondants.

D'après Aquastat (1), la hauteur d'eau annuelle moyenne des précipitations est de 1 577 millimètres, soit pour une superficie de 36 120 kilomètres carrés, un volume de précipitations annuelles de 56,96 kilomètres cubes, arrondis à 57 km³ (contre par exemple 78,597 km³ au Portugal, pays 2,6 fois plus étendu - ou encore 25,84 km³ en Belgique, pays un peu moins étendu).

De ce volume précipité, l'évapo-transpiration consomme 41 km³. Restent 16 kilomètres cubes de ressources produites sur le territoire du pays (en interne). Le pays reçoit en outre un important supplément d'eau provenant des pays voisins (essentiellement de la Guinée par le Rio Corubal, mais aussi du Sénégal par le Rio Geba) et se montant à 15 km³. Les ressources totales en eau du pays atteignent donc annuellement 31 kilomètres cubes (1 km³ = 1 milliard de m³).

La quantité d'eau disponible (qui comprend l'ensemble des ressources créées en interne, plus les apports extérieurs éventuels) est donc de 31 km³ par an, soit pour une population estimée à 1 700 000 habitants en 2008, pas moins de 18 000 m³ par habitant et par an.

Environnement

Catastrophes naturelles: harmattan, feux de broussailles.

Problèmes environnementaux: déforestation, érosion, pâturage intensif, surpêche.

Conventions internationales sur l’environnement:

Revendications maritimes

Ressources naturelles

Annexes

Références

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :


GÉOGRAPHIE

Le nom conventionnel du pays est "République de Guinée-Bissau" en Français et "Republica da Guine-Bissau" dans la langue officielle.
Guinée-Bissau (Guine-Bissau en Portugais) est le diminutif généralement utilisé. Sur place où l'on ne peut pas la confondre, on l'appelle tout simplement "Guinée" en disant "Guinée Conakry" lorsque l'on veut parler de la République de Guinée frontalière au Sud.

Devise du pays :
Unitade - Luta -Progresso
(Unité, Lutte et Progrès)

VOIR AUSSI L'HYMNE NATIONAL
VOIR AUSSI LE DRAPEAU DE LA REPUBLIQUE
VOIR AUSSI L'EMBLEME NATIONAL

La Guinée-Bissau existe officiellement depuis le 24 septembre 1973. Le 24 septembre est devenu le jour de la fête nationale de l'Indépendance.

Langue officielle : Portugais. Le créole portugais (kriolo) est la langue néanmoins la plus parlée. Dans les villages on parle la langue de son ethnie.

Armoiries de la Guinée-Bissau
Armoiries de la Guinée-Bissau

Drapeau de guinée-Bissau
Drapeau bissau-guinéen
(cliquez pour agrandir)

Coordonnées géographiques : 12 00 Nord, 15 00 Ouest Superficie : 36 120km²
Côtes : 350km au total sur l'Océan Atlantique Frontières : 724km dont 386km avec la Guinée et 338km avec le Sénégal
Territoire maritime : jusqu'à 12 miles marins et zones économique exclusive jusqu'à 200 miles marins Fuseau horaire : UTC 0 (2h de décallage avec la France en été, 1h en hiver)
Point culmimant : dans l'Est du pays à 300m d'altitude Monnaie : franc CFA (XOF)

DEMOGRAPHIE

Voir la page sur la démographie de la Guinée-Bissau

CLIMAT & ECOSYSTEMES

Située à mi-distance entre le tropique du Cancer et l'équateur, la Guinée-Bissau a un climat chaud et humide. La température moyenne varie peu (24° C - 29° C). Elle est soumise à une saison pluvieuse qui va de juin à novembre, et à une saison sèche qui s'étend de décembre à mai. Arrosée par la mousson atlantique (plus de 1 000 mm/an dans l'intérieur du pays au nord, plus de 2 000 mm sur la côte au sud), la Guinée-Bissau est soumise aux irrégularités pluviométriques et appartient au Comité inter-États de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS).

Profil météorologique de Guinée-Bissau

Pluviométrie et température à Bissau :

Janvier

Février

Mars

Avril

Mai

Juin

Juillet

Août

Septembre

Octobre

Novembre

Décembre

Pluviométrie (en mm)

3 3 0 0 5 38 178 356 229 74 10 5

Température maxi (°C)

28 29 31 30 31 32 31 30 31 32 31 29

Température mini (°C)

17 17 18 18 20 23 24 24 24 23 21 18

Composition du couvert végétal et sa répartition par région administrative:
Forêt dense sèche Forêt dense sèche dégradée Forêt dense sèche de transition Forêt claire dense Forêt claire dégradée Savane Palmeraie Mangrove Forêt ripicole TOTAL
Bolama
3,200
6,400
0
14,000
11,200
44,000
15,600
41,600
0
136,000
Biombo
0
0
0
0
400
8,000
1,600
22,400
0
32,400
Cacheu
0
0
0
3,600
31,200
94,400
41,200
90,800
400
261,600
Gabu
0
0
0
17,600
268,800
418,000
0
0
64,800
769,200
Quínara
23,600
16,000
0
23,600
38,800
58,400
5,600
22,800
5,600
194,400
Bafata
0
400
8,400
49,200
234,000
137,600
6,800
0
8,000
444,400
Oio
0
0
0
69,600
144,000
126,800
8,800
10,000
6,800
366,000
Tombali
63,600
39,600
11,600
12,000
18,800
38,800
400
60,800
7,600
253,200
TOTAL
90,400
62,400
20,000
189,600
747,200
926,000
80,000
248,400
93,200
2,457,200

Forêts de Guinée-Bissau

ÉCONOMIE

Voir la page sur l'économie de la Guinée-Bissau

INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT

Infrastructures routières (chiffres 2004) :

- Voies bitumées en état : 965km
- Voies non bitumées (pistes principales en latérite) : 2490km
Total : 3455 km

Les subventions de l'Union européenne et de la Banque mondiale ont permis d'améliorer grandement le réseau routier national avec notamment la construction de deux ponts (un sur le Rio Cacheu et l'autre sur le Rio Mansôa) qui permettent dorénavant de rejoindre la Casamance (Ziguinchor) sans utiliser de ferry. L'essentiel du réseau routier demeure cependant constitué de dizaines de milliers de petites pistes de sable ou de terre qui n'ont sont utilisables qu'en deux-roues ou en 4x4.


Parse error: syntax error, unexpected T_STRING, expecting T_OLD_FUNCTION or T_FUNCTION or T_VAR or '}' in /usr/local/php5.4/share/pear/PEAR.php on line 140