Imprimer        Partager sur : facebook   twitter   google   myspace   http://www.wikio.fr 

Économie de la Guinée-Bissau

La Guinée-Bissau végète depuis 30 ans parmi les 10 pays les plus pauvres de l'Univers ! Cette situation ne date pas d'aujourd'hui et certains facteurs tels que le SIDA ou la baisse des revenus agricoles d'exportation n'incitent pas forcément à l'optimiste. Heureusement, la vente de permis d'exploitation de pêche à l'Union Européenne ou au Japon permet de faire rentrer des sommes substantielles. En outre, la production de noix de cajou a repris son rythme de croisière (elle avait fortement diminué durant les périodes de trouble). La Guinée-Bissau est au 6ème rang mondial des producteurs de noix de cajou. Elle a également des réserves notables de phosphates, de bauxite, d'argile, de granit et de bois. Enfin, quelques réserves off-shore de pétrole lourd pourraient être exploitées malgré un conflit à ce sujet avec le Sénégal qui en revendique une partie.

Voir aussi la page agriculture

L'économie de la Guinée-Bissau dépend principalement de l'agriculture et la pêche. Le pays est le sixième producteur mondial de noix de cajou, avec une production de 120 000 tonnes, ce qui est la principale source de devises et d'exportation du pays, en représentant 60 % des sources de devises, soit 60 millions de dollars. Le riz est la principale culture du pays.

Le pays possède de nombreuses autres ressources naturelles : bauxite, bois, pétrole, phosphates... Son littoral, très riche en poissons, attire les pêcheurs de l'Union européenne qui viennent pêcher chaque année 500.000 de tonnes de poisson, versant en échange à la Guinée-Bissau environ 8 millions d'euros. Le potentiel agricole du pays est énorme, mais sa forêt, par exemple, n'est exploitée que de manière informelle.

Malgré ses nombreux atouts, la Guinée-Bissau est le troisième pays le plus pauvre du monde, parmi les pays les moins avancés (PMA). L'indicateur de développement humain (IDH) est de 0,35. En 2005, le budget de l'État dépend à 75 % de l'aide internationale. Il n'y a pas partout de l'électricité et 85% des habitants vivent avec moins de 1 dollar par jour.

En effet, l'instabilité politique, les séquelles de la guerre civile de 1999, l'obsolescence des infrastructures découragent les investisseurs et donc les possibilités de développement.

Du fait de sa pauvreté et de sa désorganisation économique, la Guinée-Bissau est une proie facile pour les trafiquants de drogue de l'Amérique du Sud qui l'utilisent comme passerelle pour atteindre l'Union européenne, leur principal client depuis que les États-Unis ont durci leur politique de contrôles aux frontières. La Guinée-Bissau a une position géographique privilégiée, au sud du Sénégal, qui l'exclut du dispositif de contrôle de l'immigration clandestine, qui s'étend du Maroc au Sénégal et rend les trafics difficiles. La drogue sud-américaine arrivant par avion notamment dans les Bijagos où les hôtels confortables situés dans les îles peuvent accueillir les traficants. La cocaïne est donc stockée en Guinée-Bissau, où elle est ensuite introduite par petites quantités dans les produits de marché (fruits, poissons, noix de cajou) acheminés vers l'Europe, ou ingérée par des mules qui risquent leur vie et leur liberté pour 5000€ (leur salaire pour acheminer 500 grammes à 1 kilogramme de cocaïne en capsules). La Guinée-Bissau, loin d'être consommatrice de ces drogues de « luxe » que ses habitants n'ont pas les moyens de s'offrir, est devenue en quelques années la plaque tournante du trafic de cocaïne, moyen pervers d'enrichir quelques particuliers.

 

 

 

La population est très majoritairement active dans le secteur agricole qui emploie près de 82% de la main d'oeuvre du pays. Le secteur du commerce, de l'industrie et des services attire quant à lui à peine 18% des travailleurs bissau-guinéens. La part de chaque secteur dans la composition du PIB est cependant sensiblement différente puisque l'agriculture ne contribue qu'à 62% du PIB alors que l'industrie y participe à hauteur de 12% et les services à hauteur de 26%.

La population active de Guinée-Bissau avoisine les 652.000 personnes (2011). C'est cette petite masse laborieuse qui doit rembourser une dette extérieure évaluée à près d'un milliard de $US. L'aide économique permettant de pouvoir supporter le poids important de la dette est seulement d'une centaine de millions de $US.

Le développement tant attendu et qui pourrait mener le pays vers plus de propérité n'est pas au rendez-vous. Le taux de croissance de la production industrielle n'est que de 5% par an (estimation 2003). Autant dire presque rien puisque 5% de pas grand chose font toujours pas grand chose. D'autant que si la moitié de la production industrielle concerne la transformation des produits agricoles, l'autre moitié ne concerne que la bibine: production de bière et de boissons diverses...

Pour complèter ce glorieux tableau, le commerce extérieur est largement déficitaire : les importations coûtent 60 millions de $US de plus que ce que rapportent les exportations.

Exports : 142 millions de $US FOB en 2011 (cajou, poisson, crevettes, arachide, noix palmistes, bois) principalement à destination de l'Inde (68.9% qui achète toute la production de cajou), du Nigéria (17.5%) de l'Equateur (4.6%). Les 9% qui restent vont vers le Sénégal, le Portugal ou l'Espagne.

Imports : 240 millions de $US FOB en 2011 (agro-alimentaire, véhicules, machines, pétrole, équipement) venant notamment du Sénégal (35.7%), de l'Italie (18.8%), du Portugal (12.8%) mais aussi de Hollande, de Chine, d'Allemagne ou de France.

IMPORTATIONS (secteur agro-alimentaire) pour l'année 2004 (source FAO) :
Produit de base Quantité Valeur (000 $EU) Valeur unitaire ($EU)
1 Riz, Brisures Mt 33173 P 10820 P 326
2 Farine de Blé Mt 14005 P 4208 P 300
3 Bière d'Orge Mt 4992 P 3334 P 668
4 Préparations Alimentaires Mt 2139 P 3310 P 1547
5 Huile de Soja Mt 2465 P 2400 P 974
6 Vin Mt 3505 P 2274 P 649
7 Boissons non Alcooliques Mt 2940 P 2168 P 737
8 Riz Usiné Mt 5930 * 1900 F 320
9 Sucre Raffiné Mt 6200 * 1700 F 274
10 Viande de Poule Mt 822 P 1287 P 1566
11 Margarine et Grais Culin Mt 574 P 741 P 1291
12 Lait de Vache,Entier,Sec Mt 237 P 741 P 3127
13 Cigarettes Mt 55 P 729 P 13255
14 Pâtisserie Mt 342 P 493 P 1442
15 Pâte de Tomate Mt 296 P 364 P 1230
16 Maïs Mt 1460 * 350 F 240
17 Eaux, Glaces, etc. Mt 1325 P 324 P 245
18 Aliments pour Enfants Mt 89 P 311 P 3494
19 Oignons Secs Mt 1450 P 291 P 201
20 Lait de Vache,Ecrémé,Sec Mt 90 P 279 P 3100
F = Estimation de la FAO | M = Donnée non disponible | * = Données non officielles | Mt = Tonne métrique | P=Estimations issues des partenaires commerciaux

EXPORTATIONS (secteur agro-alimentaire) pour l'année 2004 (source FAO)
Produit de base Quantité Valeur (000 $EU) Valeur unitaire ($EU)
1 Anacardes Mt 80854 P 61649 P 762
2 Fibres de Coton Mt 176 P 238 P 1352
3 Graines de Coton Mt 1692 F 238 F 141
4 Boissons Alc Distillées Mt 45 F 150 F 3333
5 Mangues Mt 32 P 59 P 1844
6 Légumes Frais Mt 32 P 36 P 1125
7 Huile de Palme Mt 14 P 14 P 1000
8 Bière d'Orge Mt 11 F 6 F 545
9 Fruits Frais Mt 2 P 3 P 1500
10 Ananas Mt 4 F 2 F 500
F = Estimation de la FAO | M = Donnée non disponible | * = Données non officielles | Mt = Tone métrique | P=Estimations issues des partenaires commerciaux

Données statistiques générales :

Taux de croissance économique réel : 2.3% (estimation 2005)
PNB par habitant : 800 $US (estimation 2005)


La répartion des richesses montre des très grandes inégalités. On appelle ça dans les milieux non diplomatiques "le marxisme à l'Africaine" :
Les 10% de Bissau-Guinéens les plus pauvres détiennent 0.5% de la "richesse nationale"
Les 10% de Bissau-Guinéens les plus riches détiennent 42.4% de la "richesse nationale"

Taux d'inflation du panier familial : 4% (chiffre 2002)

 

Notes et références

Aucune contribution ni aucun commentaire n'a été effectué sur cette page.
Imprimer        Partager sur : facebook   twitter   google   myspace   http://www.wikio.fr 
Sénégal Airlines, compagnie aérienne  Le Sénégal   Burkina   Le Mexique   Le Cap Skirring   Dakar Voyages   Le Sénégal   SunofBelize, le site du tourisme et des voyages au Belize