Imprimer        Partager sur : facebook   twitter   google   myspace   http://www.wikio.fr 

LES COMMUNAUTES ETHNIQUES

La Guinée-Bissau est un petit pays à l'échelle de l'Afrique. C'est néanmoins un pays forestier et à ce titre, de nombreuses communautés ethniques profitant des ressources sylvestres y vivent depuis des siècles. Certaines ne s'y sont installées qu'au début du siècle, certaines ne comptent que quelques centaines de membres dans un département, d'autres sont présentes dans plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest. La Guinée-Bissau est donc un pays très riche au point de vue de la diversité, des traditions et de la culture.
Si nous prenons en compte les critères de mode de vie, de religion, de langues, d'histoire, de physionomie et de culture, plus d'une vingtaine d'ethnies cohabitent au total en Guinée-Bissau.

Le pays reste fondalement fièr et attaché à ses traditions. Mais montrer en photo un Manjak en tenue traditionnelle ne doit pas être fait sans prévenir les internautes et notamment les étrangers que traditions et folklore sont compatibles avec développement et modernité. La tenue et l'environnement traditionnel conditionnent l'appartenance à une culture, à un clan. N'importe quel Bissau-guinéen peut dire de quelle communauté est son compatriote habillé devant lui en habit traditionnel. Un cadre d'entreprise travaillant à Bissau ou un enseignant travaillant à Catio et revenant tous deux au village pendant leurs vacances revêtiront souvent les tenues de cérémonie ou les tenues traditionnelles lors des fêtes ou des évènements religieux. L'ex-président Kumba Yala ne sortait jamais sans le bonnet rouge d'initié balante. Présenter dans cette page les Malinkés avec une photo de féticheur est donc un choix qu'il faut expliquer : 99% des Malinkés que l'on croise en Guinée-Bissau portent une robe, un jean ou mieux encore une chemise tissée localement avec du coton africain. Mais la tenue du féticheur malinké est aussi représentative et emblèmatique que la coiffure des bigoudennes bretonnes. Préciser tout cela est un préalable indispensable avant de présenter les communautés ethniques bissau-guinéennes.

Religion dominante : (musulmans) (chrétiens) (religions traditionnelles)

Les peuples du Nord

Balantes et Mansoankas

Voir la page détaillée sur les Balantes

Bijagos

Voir la page détaillée sur les Bijagos

Papels

Voir la page détaillée sur les Papels

Manjaks

Voir la page détaillée sur les Manjaks

Diolas

Voir la page détaillée sur les Diolas

Voir la page détaillée sur les Floups

Mankagnes

Voir la page détaillée sur les Mankagnes

Baïnouks

Voir la page détaillée sur les Baïnouks

Cobianas

<1000 au total dans les pays suivants : Guinée-Bissau
Population en Guinée-Bissau : 500
Activité traditionnelle en milieu rural : Agriculture

Cassangas

<1000 au total dans les pays suivants : Guinée-Bissau
Population en Guinée-Bissau : 500
Activité traditionnelle en milieu rural : Agriculture

Les Mandingues

Le groupe "mandingue", héritier de l'Empire du Mali, est formé par de nombreuses communautés ethniques aux traditions et aux langues qui diffèrent sensiblement. Mandingues, Malinkés, Socés ou Bambaras sont présents dans toute l'Afrique de l'Ouest. En Guinée-Bissau, les régions centrales et orientales du pays accueillent de nombreux villages mandingues.

Mandingues

C'est le principal groupe mandingue en Guinée-Bissau. La région de Farim ainsi que des gros îlots de population autour de Bafatá et Gabú sont peuplés de Mandingues.

1 000 000 au total dans les pays suivants : Gambie, Guinée, Sénégal, Mali, Guinée-Bissau
Population en Guinée-Bissau : 190000
Activité traditionnelle en milieu rural : Commerce-élevage

& Soundjata, ou, L'épopée mandingue / Djibril Tamsir Niane par: Tamsir Niane Djibril
Book by Djibril Tamsir Niane
& Séduction à la Mandingue par: Fatym KABA
-Ainsi ma fille, ton mari te trompe ? -Oui Mâ, c?est dur de l?avouer mais c?est la triste vérité. Que dois-je faire Mâ ? -C?est sage d?être passée me voir. Bon, note bien tout ce que je vais te dire et tu sauras comment j?ai piégé ton père ! Je vais t ?expliquer les vertus de
& Histoire des Mandingues de l'Ouest : Le Royaume du Gabou par: Djibril Tamsir Niane
& Abubakari II : Explorateur mandingue par: Gaoussou Diawara
& Le Gorille chez les mandingues par: A.-L. Dominique
3
& Chasseurs mandingues. Violence, pouvoir et religion en Afrique de l'Ouest par: KEDZIERSKA-MANZON Agnieszka
& Rockers d'Afrique : Stars et légendes du rock mandingue par: Hélène Lee
& Peuples du Sénégal : Jola, Wolof, Soninké, Bassari, Sérère, Peul et Ma par: Collectif
& Salif Keita, la voix du Mandingue par: Florent Mazzoleni
& La Geomancie Des Monts Mandingues. L'Art de Lire L'Avenir Dans Le Sable par: Jan Jansen

Malinkés

Chasseur MalinkéMalgré leur religion musulmane, ils sont considérés comme les grands sorciers dans les villages ruraux où ils habitent. Leur animal fétiche, le lion, est présent dans tous les récits et légendes, et nombreux sont ceux qui paraît-il se transforment en félins sanguinaires. Comme les Bambaras, les Malinkés sont des Mandingues. Assez nombreux dans le Sénégal oriental à la frontière malienne, ils vivent en quartier clos et les vieux sont craints de la population. Si vous voyez un jour un homme recouvert de feuilles et de boue et suivi par un jeune apprenti, soyez certain que c'est un Malinké qui contre quelques pièces va de case en case prédire le futur aux mères de famille à la fois amusées et inquiètes.

Photo à droite : masque traditionnel sur un initié malinké

1 020 000 au total dans les pays suivants : Sénégal, Guinée, Mali, Guinée-Bissau, Gambie
Population en Guinée-Bissau : 1000
Activité traditionnelle en milieu rural : Agriculture

& La confrérie des chasseurs malinké et bambara : Mythes, rites et récits par: Cisse
& Gens de la parole : Essai sur la condition et le rôle des griots dans la s par: Sory Camara
& Parlons malinké par: Collectif
& Parlons malinké par: Camara Mamadou
Parlons Malinké s'adresse à tous personne qui voudrait entrer en contact avec le peuple mandingue que l'on peut croiser au Sénégal, en Gambie, au Mali, en Guinée, en Guinée-Bissau, en Sierra-Leone, en Côte d'Ivoire et au Burkina Faso et à quiconque désireux de connaître la culture des Mali
& Dictionnaire Français-Malinké Et Malinké-Français par: O Abiven
& Un art de la fête au Mali : Masques et marionnettes dans le théâtre trad par: Amaëlle Favreau
& Dictionnaire Francais-Malinke Et Malinke-Francais... par: O Abiven
& Forgerons d'Afrique noire: Transmission des savoirs traditionnels en pays m par: Nambala Kante
& Malinke (Heritage Library of African Peoples) by C Onyeka Nwanunobi (1996-0 par: C Onyeka Nwanunobi
& A Life for the Djembe - Traditional Rhythms of the Malinke (Music CD includ par: Mamady Keita;Uschi Billmeier

Socés

25 000 au total dans les pays suivants : Sénégal, Gambie, Mali, Guinée-Bissau
Population en Guinée-Bissau : 2500
Activité traditionnelle en milieu rural : Élevage

Soninkés

Ethnie Mandingue du Mali et du Nord est du Sénégal ayant émigré jusqu'en Guinée.
1 200 000 au total dans les pays suivants : Mali, Guinée,Guinée-Bissau,Sénégal, Gambie, Côte d'Ivoire, Burkina
Population en Guinée-Bissau : 5000
Activité traditionnelle en milieu rural : Élevage

& Dictionnaire soninké-français (Mauritanie). Nouvelle édition revue et au par: DIAGANA Ousmane Moussa
& L'arbre et l'enfant ;: Sassa : 2 contes du Mali trilinques : français, bam par: Penda Soumaré
& Les Soninké en France par: Timera Mahamet
Originaires du Mali, de la Mauritanie et du Sénégal, les Soninké représentent l'une des premières immigrations de travail d'Afrique noire en France. Leur sédentarisation et la familialisation tardive de leur immigration reposent sur deux caractéristiques : la dynamique communautaire ethnico-v
& Parlons soninké par: Christian Girier
& Tene soninke-français bilingue par: Aliette Sallee
& Peuples du Sénégal : Jola, Wolof, Soninké, Bassari, Sérère, Peul et Ma par: Collectif
& Lambidou: Recueil de contes africains : français/soninké par: L'Harmattan
& Les diasporas des travailleurs soninké (1848-1960) : Migrants volontaires par: François Manchuelle
& Parlons soninké par: Christian Girier
& Naître et devenir : Anthropologie de la petite enfance en pays soninké (M par: Elodie Razy

Bambaras

Le noyau de l'ethnie se trouve au Mali. Les quelques rares Bambaras bissau-guinéens vivent dans l'Est du pays. Musulmans convaincus ils n'ont pas cette réputation de sorciers que cultivent leurs cousins Malinkés.

3 000 000 au total dans les pays suivants : Mali, Sénégal, Guinée, Guinée-Bissau
Population en Guinée-Bissau : 500
Activité traditionnelle en milieu rural : Agriculture

& La femme sorcière et autre conte trilingue, bambara, français, soniké par: Penda Soumaré
& L'arbre et l'enfant ;: Sassa : 2 contes du Mali trilinques : français, bam par: Penda Soumaré
& Dictionnaire bambara-français, suivi d'un index abrégé français-bambara par: DUMESTRE Gérard
& Grammaire fondamentale du bambara par: Gérard Dumestre
& J'apprend le Bambara (Manuel) par: José Morales
& Petit dictionnaire français-bambara et bambara-français par: Travélé Moussa
J'avais le plaisir, il y a trois as, de présenter au public le Petit manuel français-bambara de l'interprète Moussa Travélé. Depuis, ce dernier a complété son ?uvre et, grâce encore à l'appui de M. le gouverneur Clozel, il nous donne un dictionnaire de sa langue maternelle. Je suis persuad
& La femme sorcière et autre conte trilingue, bambara, français, soniké par: Penda Soumaré
& Guide des croyances et symboles : Afrique : Bambara, Dogon, Peul par: Isabelle De Courtilles
& La confrérie des chasseurs malinké et bambara : Mythes, rites et récits par: Cisse
& Etude Sur Les Populations Bambaras de La Vallee Du Niger (1906) par: Louis Le Barbier

Diarankés

Ethnie du Nord-Est de la Guinée-Bissau, proche des Mandingues, peu nombreuse.
25 000 au total dans les pays suivants : Sénégal, Guinée Guinée-Bissau
Population en Guinée-Bissau : 1000
Activité traditionnelle en milieu rural : Agriculture

Les peuples du Sud

Nalus / Bagas

Voir la page détaillée sur les Nalus

Biafadas (Beafadas)

Les Beafadas occupent un territoire bien délimité consitué par la plus grande partie orientale de l'estuaire du Rio Grande de Buba. Leur activité est principalement agricole avec un terroir très riche et de nombreuses rizières. La fabrication d'huile palme, denrée très chère dans la sous-région, est particulièrement prisée des femmes beafadas. Islamisés en même temps que leurs voisins nalus, les Beafadas ont cependant plus rapidement abandonné les croyances traditionnelles.

Activité traditionnelle en milieu rural : Agriculture
Population en Guinée-Bissau : 42000

On raconte que c’est un paysan beafada qui, découvrant une zone particulièrement riche et accueillante lors d’un voyage de chasse au Sud du Rio Buba (Cubisseco), aurait décidé de s’y établir. Lorsqu’il décrivit ce site à sa famille et à son village, il le dénomma “pada”, transcrivant ainsi le son du coup de feu qui tua le gibier abondant dont il s’était nourri. En portugais, la désignation de l’endroit donna “em Pada”, qui devint le nom d’une des localités les plus importantes de la région. La présence d’une arme à feu fait probablement remonter cette anecdote à moins de trois siècles. (source : RAMSAR)

Soussous

Les Soussous sont l'ethnie majoritaire sur la côte de Guinée-Conakry. Ce sont les habitants principaux de Conakry comme les Lébous le sont à Dakar ou les Papels à Bissau. Quelques communautés soussou vivent dans le Sud de la Guinée-Bissau (départements de Cacine, Bedenda et Quebo)

1 000 000 au total dans les pays suivants : Guinée, Sierra Léone, Guinée-Bissau
Population en Guinée-Bissau : 3500
Activité traditionnelle en milieu rural : Agriculture-chasse

Les Peulhs

Peulhs

Voir la page détaillée sur les Peulhs

Les peuples de la montagne

Tendas-Bédiks

Animistes des montagnes du Sénégal oriental et du Fouta Djalon guinéen, on les retrouve à l'extrême Nord-Est de la Guinée-Bissau. Leur langue, leurs traditions et leur culture les rapproche des Bassaris avec lesquels ils partagent le terroir. Très peu nombreux, leur présence se limitent à quelques villages perchés sur des collines. Leurs noms de famille sont d'inspiration Mandingue qui ont envahi la région au siècle dernier : Keita, etc..

10 000 au total dans les pays suivants : Guinée, Sénégal, Guinée-Bissau, Mali
Population en Guinée-Bissau : <1000
Activité traditionnelle en milieu rural : Chasse-agriculture

& Thomas Edison: Great American Inventor by Shelley Bedik (1995-02-01) par: Shelley Bedik
& A Man of Two Worlds: Pedros Bedik in Iran, 1670-1675 by Pedros Bedik (2013- par: Pedros Bedik
& A Man of Two Worlds: Pedros Bedik in Iran, 1670-1675 by Pedros Bedik (2013- par: Pedros Bedik;
& A Man of Two Worlds: Pedros Bedik in Iran, 1670-1675 1st Paperback Origin e par: Pedros Bedik
& [(A Man of Two Worlds: Pedros Bedik in Iran, 1670-1675 )] [Author: Pedros B par: Pedros Bedik
A Man of Two Worlds Throughout history, many an ambitious diplomatic initiative has slipped into obscurity, but few have been so thoroughly forgotten as the efforts of a young man named Pedros Bedik to foster an alliance between two great seventeenth century powers, Persia and the Holy Roman Empire,
& Cahiers d'Anthropologie et d'Ecologie Humaine n° II/1 - Les antigènes pub par: Cahiers d'Anthropologie et d'Ecolog
& Les Bedik Senegal Oriental: Barrieres Culturelles et Heterogeneite Biologiq par: Jacques Gomila
& La vie des Bedik hier et aujourd'hui par: Marie -Paule Ferry
& BEDIK par: RAUSCH PIERRE
& Bedik : Visages du Sénégal par: Pierre Rauscher

Bassaris

Masque BassariConnus pour avoir conservé leurs traditions, ils habitent dans les villages les plus inaccessibles du Sénégal. Cachés dans les montagnes on ne peut souvent les atteindre qu'à pied. Leur langue n'est connue que d'eux-seuls. Certains ont été évangélisés par les missionnaires présents depuis 1975 (Mission du Père Jean à Salémata-Sénégal). Quelques Bassaris vivent dans l'extrême Nord-Est de la Guinée-Bissau. Leur hiérarchie sociale est la même qu'au début du siècle lorsque les premières invasions peulh les ont poussés sur les plus hauts sommets du Fouta Djalon. Chasseurs émérites, ils sont également d'habiles apiculteurs. Ils n'ont pas plus d'une dizaine de noms de famille parmi lesquels figurent Bianquinch ou Boubane (tous leurs noms de famille commencent par le lettre B).

Photo à droite : masque traditionnel bassari pendant la fête du caméléon

Activité traditionnelle en milieu rural : Chasse-agriculture
15 000 au total dans les pays suivants : Guinée, Guinée-Bissau, Sénégal
Population en Guinée-Bissau : <500

& L'archer bassari par: Sounkalo Keita Modibo
"En sortant du parking, Dombo se mouilla deux doigts. Il n'avait aucune raison de faire confiance à l'autre. Il entreprit de compter les billets debout face à la barrière de fil de fer qui clôturait l'Office. De l'autre côté, des buissons épars indiquaient que les lieux étaient encore la bro
& Bassari : De l'ocre à la lumière par: OLIVIER Barriere
& Peuples du Sénégal : Jola, Wolof, Soninké, Bassari, Sérère, Peul et Ma par: Collectif
& BASSARI par: GESSAIN MONIQUE
& LA FEMME ET LE MASQUE OU L'ÉLOGE DE L'ÉQUILIBRE CHEZ LES BASSARI par: GESSAIN MONIQUE
& L'Archer bassari par: Modibo Sounkalo Keita
& Kaly : photographe bassari par: Antoine Morat
L'histoire d'une amitié merveilleusement insolite, entre un petit Sénégalais orphelin de 11 ans et un cinéaste blanc. « Copyright Electre »
& Kaly photographe Bassari / Morat, Antoine/ Gautron, Marc / Réf: 23565 par: Antoine/ Gautron, Marc Morat
Editions Albin Michel. Couverture souple, livre broché, couverture rempliée, nombreuses illustrations, année 1992, 243 pages, Format in-8, état du livre: Bon. Le prix tient compte de l'état du livre. Envoi de votre livre dans un emballage soigné, expédition rapide.
& Bassari : De l'ocre à la lumière de OLIVIER Barriere (28 septembre 2005)
& Bassari ; De l'ocre a la lumiere par: Paul Soto et Emmanuel Rousseau Text
in4, cartonne, bon etat, jaquette bon etat d'usage sauf contours frottes et dechirure sans manque en haut du dos, livre bon etat, tampon BnF bas 4e page, nombreuses photos couleurs, Coll. Paysages et Litterature, IRD Editions et Romain Pages Editions, 20

Coniaguis

De la même famille ethnique que les Tendas et les Bassaris, leurs langues présentent quelques similitudes. Comme ces derniers ils sont très peu nombreux et vivent dans les collines du Fouta Djalon mais plutôt du côté guinéen (Youkounkoun). Complètement animistes c'est un des peuples les plus discrets et isolés d'Afrique de l'Ouest.

Activité traditionnelle en milieu rural : Chasse-agriculture
30 000 au total dans les pays suivants : Guinée, Sénégal, Guinée-Bissau
Population en Guinée-Bissau : <1000

Les métis (10000 ?)

Métisse de Bissau La plupart sont de descendance capverdienne même si certains sont issus de liaisons entre des Portugais et des ethnies typiquement bissau-guinéennes. Durant les années coloniales, une grosses partie des cadres et des commerçants étaient des métis capverdiens. Amilcar Cabral lui même était métis. Durant la guerre, une partie importante de cette population métis capverdienne est rentrée au Cap Vert. Peu après l'indépendance, le coup d'état de Nino Vieira contre le frère d'Amilcar Cabral, lui aussi métis, a entamé une purge des métis présents dans les institutions. Cela a provoqué un nouvel exode des métis vers le Cap Vert et le Portugal. Enfin, la guerre civile de 1998-1999 et l'instabilité qui a suivi jusqu'en 2004 a poussé la population métis qui en avait les moyens à rejoindre leurs familles installées au Portugal ou au Cap Vert. Aujourd'hui, Bissau demeure la capitale d'Afrique continentale qui compte la plus grande part de métis. Jadis élite du pays, beaucoup de ceux qui sont restés vivent dans les mêmes conditions de pauvreté que le reste de la population. Moins de 10.000 métis résideraient encore au pays. Ils sont tous chrétiens et ont tous comme langue principale le portugais ou le créole (kriolo).

Photo à droite : une jeune fille métisse à Bissau

Vos contributions et commentaires sur le contenu de cette page
  • Message déposé le 22/02/2013 - 14:02 par eva  3 votes   
    Je suis une jeune Bissau-guinéenne, et je trouve votre site très intéressant. Néanmoins, j'ai été surprise de voir que nos religions traditionnelles étaient représentées par une "tête de mort"! Pas très gratifiant lol.
  • Message déposé le 04/12/2012 - 19:12 par sall adama saidou  0 votes   
    senegalais je cherche mes grand freres ke je ne connait pas ki vivent en guinne bissau a bafata don les non de famille est sall leur maman sappelai aminata ; on est de meme pere mais on cest jamais connu ; sil vous plai aider moi a les retrouver ; avec une recompense ; je sui senegalais un peul du fouta mes tout contact appeler au 0032492095832 OU 00221773268994
  • Message déposé le 14/07/2012 - 15:07 par HISTORIEN  1 votes   
    Il faut noter que les manjack qui occupent la région de CACHEU sontles premiers à entrer en contact avec les EUROPEENS dès leur débarquement en 1446.Depuis lors,s'établit un long compagnonnage qui les a poussé à aller découvrir trés tôt la terre des BLANCS.
  • Message déposé le 12/06/2012 - 16:06 par Louis gomis  0 votes   
    ERRATA Dans mon commentaire du 18/02/2012 à 14h02 ligne 5: lire rôle au lieu de "rêle" ligne 8: lire précisions au lieu de: pr?cision merci de rectifier... cordialement, Louis
  • Message déposé le 02/05/2012 - 19:05 par Makou  -1 votes   
    Ce n'est pas bien du tout de voir les sénégalais créée ce flop, dans le dos des Bissau guinéens. On découvre qu'avec sénégalésement que les ethnies du Sénégal n'ont pas étaient définis selon leurs religions et leurs confrérie islamiques qui sont des points sensibles voir des braises pour les déstabilisateurs du continent. Tous les guerres en Afrique sont dues à de manipulations selon les ethnies et les religions. Ne faites pas aux autres ce que vous ne voulez pas qu'on vous fasse.
  • Message déposé le 18/02/2012 - 14:02 par Louis Gomis  0 votes   
    Je suis moi-même cobiana. Je suis surpris de découvrir que les cobiana soient si peu nombreux, même en incluant ceux de la diaspora. Je suis également surpris que vous n'ayez pas évoqué le rôle joué par cette presqu ile lors de la guerre de libération. Elle fut quand même un haut lieu de résistance face aux portugais, un camp pour le PAIGC. Cette "terre sacrée" a été immortalisée par le poète chanteur ZCarlos avec son orchestre "le Cobiana Jazz", en remerciement pour son "rêle protecteur" pendant la guerre de libération. Autres informations, les cobianas, Cassangas et Baïnounks sont à l'origine une seule éthnie... En effet, il existe de nombreuses affinités culturelles et linguistiques entre ces "sous-groupes" Merci pour votre contribution, j'apprécie ce travail. a bientôt pour d'autres pr?cisions. Louis
  • Message déposé le 12/01/2012 - 12:01 par Lio10s  0 votes   
    Bonjour! Je suis d'origine Bissau-Guinéen et je tenais à vous remercier pour ce magnifique travail que vous avez accompli. J'aime beaucoup et trouve vraiment très important l'article sur LES COMMUNAUTES ETHNIQUES. Merci et bonne continuation!
  • Message déposé le 22/05/2011 - 22:05 par Kawenoum  0 votes   
    C'est avec beaucoup de plaisir que je lis votre article, c'est plein de sens et d'informations utiles, je vous en remercie infiniment. Cependant je voudrai apporter une précision pour la répartition des diolas en Guinée. C'est principalement les diolas dit "Ejamate", bayote et Ering qui sont au nord ouest du pays, les autres se trouve plutôt en Casamance. Autre chose, l'influence du Roi d'oussouye n'arrive pas chez les autres diolas de la guinée, d'ailleurs certains villages de la communauté rural de Santhiaba Manjaque proche de cette zone (Youtou, Effoc ne sont pas du royaume d'oussouye mais de Karouheuil en guinée. Je suis de cette communauté et mon village est dans la royauté de Karouheuil. Merci encore une fois pour ces informations
  • Message déposé le 28/12/2010 - 20:12 par amadou  0 votes   
    im a fulani i leave in england i like visiting this webside as i love the histry of my people so much allways want to know wat is going on in the african race my dreams is to se the day the all africa unification ps.
  • Message déposé le 20/08/2007 - 18:08 par Moyiize  0 votes   
    Super site très instructif. Je suis webmaster du nouveau site des Peuls www.pulaagu.com. Ici dans le Nord du Sénégal/Sud de la Mauritanie, on ignore tout des Peuls de Guinée Bissau. Merci donc pour la petite description. Nous aimerions entrer en contact avec des peuls de ce pays et éventuellement échanger des liens avec vore site. Moyiize A bientôt
  • Message déposé le 01/03/2007 - 16:03 par jossang  -1 votes   
    C'est très attractif comme page et le contenu (je n'ai pas le temps de tout lire)me semble fouillé. C'est déjà un cannevas pour ceux qui voudraient approfondir leurs connaissances chez ces peuples. J'ai créé un blog qui s'intéresse à la culture manjaku et j'aimerais avoir un lien dans votre site. Adresse: http://nayela-manjaku.blog.fr
  • Imprimer        Partager sur : facebook   twitter   google   myspace   http://www.wikio.fr 
    Sénégal Airlines, compagnie aérienne  Le Sénégal   Burkina   Le Mexique   Le Cap Skirring   Dakar Voyages   Le Sénégal   SunofBelize, le site du tourisme et des voyages au Belize