Imprimer        Partager sur : facebook   twitter   google   myspace   http://www.wikio.fr 
GUINÉE-BISSAU PRATIQUE

ARGENT, BANQUE ET CHANGE

Ne vous attendez pas à voir des distributeurs Eurocard-Mastercard à tous les carrefours ! Il n'y a aucun distributeur automatique de billets. La seule banque du pays est la Banque Internationale de Guinée-Bissau dont le siège est sur l'Avenida Amilcar Cabral. Il vous faut donc absolument emmener du liquide avec vous. Nous vous déconseillons une nouvelle fois les travelers chèques qui sont une arnaque inutile (personne ne les prend en Guinée-Bissau). Prenez simplement beaucoup de précautions avec votre argent. Préférez emmener des €uros (l'idéal car il y une parité entre le CFA et l'€uro) ou des dollars américains. Sachez qu'avec le franc CFA, 500€ ne font qu'une trentaine de billets de 10.000CFA. Vous pouvez donc ranger ça facilement. Pour finir, sachez que l'émission et la réception de mandats en Guinée-Bissau est TRÈS HASARDEUSE. Outre le fait que la durée d'acheminement peut être de plusieurs semaines, les destinataires sont rarement ceux que l'ont voudrait !

Il reste néanmoins UNE solution pour ceux qui veulent recevoir de l'argent de manière sûre et instantanée ou pour ceux qui veulent envoyer des fonds sur place : Western Union. Il y a en effet une agence Western Union à Bissau. Le système est sécurisé : si vous envoyez un mandat à BISSAU, (de France, n'importe quel bureau de poste peut envoyer un mandat via Western Union) on vous délivrera un code secret. Une fois en possession de ce code secret, il vous suffit de le communiquer à la personne qui doit aller chercher le mandat et elle pourra à la minute même se rendre chez Western Union pour retirer cet argent. La nécessité du code secret et d'une pièce d'identé fait que que seul le bon destinataire pourra retirer l'argent. Ce service sûr, rapide et efficace relève cependant du vol organisé car le coût est assez élevé : un transfert de 500€ vous coûtera 38€ (dégressif selon le montant envoyé : plus il est faiible, moins c'est intéressant). L'agence Western Union de Bissau se trouve Avenida Justino Lopes (non loin de la grande poste). A noter : vous pouvez effectuer des transferts d'argent sur le site de Western Union si vous avez une carte bancaire : www.westernunion.fr

A NOTER : Western Union est utilisée en Guinée-Bissau pour toutes les arnaques !!! N'envoyez JAMAIS aucune somme d'argent pour une quelconque association, réservation d'hôtel, conférence, etc... : C'EST UNE ARNAQUE A COUP SÛR et des centaines de personnes se sont déjà faites piéger (voir la page à ce sujet) !

L'EURO : L'Euro est accepté dans la plupart des bureaux de change de la capitale. Vous trouverez ces bureaux de change ou changeur "au noir" près de la grande poste. Dès que vous vous approcherez vous aurez de toutes façons plusieurs personnes qui vous proposeront du change. Avec l'Euro, vous aurez un meilleur change qu'au Sénégal. Le franc CFA ne fluctue pas par rapport à l'euro (il y a parité) : 1€ = 655,957 FCFA. Obtenir du change à 0% ou 1% de commission est assez facile (surtout si vous changez plus de 100€), mais 2% de commission sont le plus souvent demandés. Attention à toujours recompter les billets. En effet, vous perdrez moins d'argent en changeant "au noir" que dans un bureau de change mais la vigilance est de rigueur (la technique de plier les billets en deux pour le compter deux fois est très employée par les Nigérians de Bissau). Dans tous les cas, il faut demander RIGOUREUSEMENT à ce qu'il n'y ait jamais un attroupement autour de vous lorsque vous changez votre argent (ce qui ne manquera pas d'arriver si vous n'êtes pas ferme !).

Voir aussi la page sur la monnaie de Guinée-Bissau (le pesos et depuis en 1998 le FCFA)

LOCATIONS DE VOITURE

Comme dans toute l'Afrique, la location de voiture est très très chère. Sachez qu'il vous faut presqu'obligatoirement un 4x4 pour sortir de Bissau (sauf pour aller vers Ziguinchor). Le prix d'un véhicule ne descend pas en dessous de 60.000CFA/jour + kilométrage (90€). Tout est néanmoins négociable. L'agence la plus sûre pour l'entretien des véhicules à son siège à l'hôtel Laica (ex-Sheraton), route de l'aéroport. L'idéal est cependant de louer un véhicule au Sénégal : ça vous coûtera moins cher et la voiture sera en meilleur état. Si votre budget est serré, vous avez la solution de négocier un taxi à la gare routière. A 15.000CFA (23€) par jour plus l'essence et les frais (ferries, péages) vous pouvez avoir une voiture et son chauffeur. Même s'il est clair que vous n'aurez pas la climatisation, les Peugeot 504 sont relativement confortables.

FORCES DE L'ORDRE

Les forces de l'ordre bissau-guinéennes sont omniprésentes sur tout le territoire mais vous les verrez surtout sur les axes routiers à l'occasion des multiples check-points ainsi qu'en ville. Qu'il s'agisse de militaires, de gendarmes ou de douaniers, ils sont très généralement sympathiques et souriants avec les gens qui le sont eux aussi. Il est clair que pour un Bissau-Guinéen ou un étranger, voir un militaire en kaki avec un uniforme négligé tenant nonchalamment sa kalachnikov pour demander une fois de plus la présentation des papiers, peut être éprouvant à la longue. Quand cette formalité se transforme en palabre puis en marchandage pour savoir combien coûtera le bakchich de passage, mieux vaut s'en amuser et ne pas hésiter à faire baisser les prix. A moins que vous n'ayez un cadavre dans le coffre, 500 à 1000CFA (<1,5€) suffisent généralement.

CARTES, ATLAS

Carte de la Guinée-BissauLa seule carte valable avec une échelle "lisible" est la carte IGN "Guinée-Bissau". Elle est très détaillée (1:500000) et montre la plus grande partie des routes, pistes et localités. Vous pouvez vous la procurer pour 7,5€. Vous la trouverez avec un peu de chance à la FNAC ou vous pouvez la commander en cliquant ici.

Google Earth couvre en haute-définition une partie importante du pays et notamment tout le Nord-Ouest (Varela, Canchungo, Cacheu, Bissorã), une bonne partie des Bijagos (Roxa, Rubane, Bubaque, Bolama, une partie d'Orango et de Caravela, Formosa, Galinhas, Ponta, Maio) ainsi qu'au Sud tout le Cacine et le département de Bedanda. Bissau est également couverte en haute-définition.

 

COLIS

De la même manière qu'envoyer un mandat par la poste est plus que périlleux, envoyer un colis par ce même moyen est vivement déconseillé ! Il y a 99% de chances pour que le colis soit détourné avant son arrivée au destinataire. Il existe néanmoins un moyen sûr, rapide mais cher : UPS, CHRONOPOST ou DHL. Ces trois services de messagerie expresse garantissent l'arrivée et la délivrance des colis (ou courriers) au destinataire sous 4 jours au départ de toute l'Europe (ce qui est vraiment une performance). Ce service a un prix : un colis de jusqu'à 1kg vous coûtera plus de 150€ (au départ de votre domicile en France jusqu'à Bissau). Un colis de 5kg vous coûtera quant à lui 308€ (prix indicatif avec UPS qui sont les moins chers et les plus performants et qui travaillent sans problèmes avec des particuliers qui peuvent en outre planifier l'enlèvement du colis par internet site web d'UPS).

TÉLÉPHONE

Le code international de la Guinée-Bissau est le 245 ce qui signifie que de l'étranger vous devrez composer un numéro de la Guinée-Bissau sous cette forme :

CODE DE SORTIE (00 en France) + 245 + les 7 chiffres du téléphone de votre correspondant.
Par exemple, si vous êtes en France et que vous désirez appeler l'hôtel du 24 Septembre vous composerez le :
00 + 245 + 322 45 06

Pour téléphoner sur place, vous disposez à Bissau de nombreux télécentres privés. Il s'agit de boutiques équipées de compteurs et qui facturent les communications à l'unité. Vous n'aurez aucun problème pour téléphoner dans le monde entier depuis ces télécentres. Dans les régions, c'est plus difficile voir même impossible dans les zones rurales. Dernier détail : ne tentez pas de joindre la Guinée-Bissau entre 20h et 22h (heure d'Europe Occidentale) car les "tuyaux sont petits" et il y a souvent saturation vers ce pays mal équipé.

Le côut des communications internationales vers la Guinée-Bissau ou depuis la Guinée-Bissau est souvent prohibitif. De France, vous pouvez utiliser un service tel que celui de www.no-limit-telecom.com qui fonctionne de manière honorable. Il permet instantanément et sans abonnement de téléphoner vers la Guinée-Bissau à 0.337€ la minute pour les fixes et 0.15€/mn pour les mobiles.

La téléphonie mobile en est à ses balbutiements en Guinée-Bissau. Alors qu'au Sénégal, l'utilisation du GSM s'est démocratisée (toutes les couches de la population sont équipées et 90% des Sénégalais habitent dans une zone couverte par le réseau), la Guinée-Bissau n'a une couverture honorable qu'à Bissau et ses environs. Telecel et Areeba sont les deux principaux opérateurs de téléphonie mobile dans le pays. Concernant le roaming si vous venez avec votre téléphone étranger, ne vous faites pas d'illusions...

Infos : le site web du réseau Areeba en Guinée Bissau : www.areeba.com.gw (fonctionne quand il y a du courant à Bissau...)

CE QU'ON TROUVE SUR PLACE

PHOTO : Vous trouverez des pellicules dans les labo photos du pays (une dizaine environ à travers la Guinée Bissau) ainsi que dans quelques grandes boutiques. Il s'agit uniquement de Kodak et de Fuji de 36 poses (100 ou 200 asa, idéales pour le flash et le soleil). Elles coûtent entre 1500 et 1800CFA (entre 2,30 et 2,75€). Vérifiez la date de péremption avant de les acheter. Vous pourrez également les faire développer à 150 à 200CFA la photo plus 700CFA pour la pellicule soit au total plus de 6000CFA pour une 36 poses. Le plus grand labo du pays, tenu par des Coréens, se trouve derrière la place Ché Guevara à Bissau. Les cartes-mémoire (SD, MMC, etc...) pour appareil photo numérique sont quant à elles introuvables et les labo ne sont pas équipés pour développer du numérique.

ELECTRICITE : La Guinée-Bissau est en 220 volts alternatif (très alternatif même !). Les prises de courant sont les mêmes qu'en France, Belgique, Suisse, Italie ou Espagne (avec deux trous ronds et éventuellement un appendice mâle pour la terre). Les Anglais, Japonais ou autres nationalités qui ont choisi de ne pas faire comme les autres devront voyager avec un adaptateur (bien fait pour eux !). Attention à vos appareils sensibles : lorsque vous brancherez ordinateurs, appareils photo, caméras, etc... vérifiez bien que vous avez un fusible entre le chargeur ou transformateur et votre appareil car les surtensions sont monnaie courante et vous pourriez détruire votre appareil. L'électricité est disponible de temps en temps à Bissau et de temps en temps dans les autres villes du pays. Le plus souvent, un générateur alimente les localités moyennes dès que la nuit tombe.

INTERNET : Inutile d'imaginer que vous pourrez surfer sur internet en dehors du centre-ville de Bissau. Le pays accuse un retard conséquent dans ce type de technologie et le niveau de vie ne permet de toutes façons qu'à très peu de gens d'accéder à ce type de services. Les jeunes, qui sont les principaux utilisateurs à Bissau, doivent se contenter de deux ou trois cybercafés dignes de ce nom et d'une connexion que l'on pourra qualifier de merdique. N'espèrez pas recevoir ou envoyer de grosses pièces jointes à vos emails ni même naviguer sur des sites un peu trop lourds. Le principal - et le plus ancien - cybercafé de Bissau (Duni@) se trouve derrière la grande poste centrale. Vous pourrez y naviguer pour 500CFA (0.75€) la demi-heure. Sachant qu'il faut 5 minutes pour qu'une page s'affiche, prévoyez de rester au moins une heure.

SERVIETTES HYGIENIQUES ET TAMPONS : Pour les "liquides" et "l'hygiène intime" (c'est comme ça qu'on appelle dans les publicités télévisées tout ce qui touche à la chatte), prévoyez d'en emmener une quantité suffisante dans vos bagages : il n'y en a pas en Guinée Bissau à part dans quelques pharmacies de la capitale.

LES GUIDES

Le tourisme est quasiment inexistant en Guinée-Bissau. Cela a permis de ne pas voir émerger la catégorie nuisible des guides et antiquaires en tous genres. Il faudrait chaque jour en rendre grâce au ciel. Pour visiter la Guinée-Bissau, surtout quand on ne parle pas portugais, il est clair qu'une aide est nécessaire. Mais personne mieux qu'un homme du village n'est habilité et compétent pour faire visiter et découvrir en profondeur son terroir. Outre le fait qu'un Balante est aussi étranger pour un Bijagos de Canhabaque qu'un Espagnol de Catalogne, un membre d'une ethnie ne peut pas connaître toutes les subtilités de la société et de la culture d'une autre ethnie. L'idéal, quand vous souhaitez découvrir réellement un village ou une région est de demander à un vieux ou à un chef de village de vous déléguer lui-même un jeune qui vous emmènera où vous le souhaitez avec l'aval et l'autorisation de ce chef : toutes les portes vous seront ouvertes. Si vous ne parlez pas portugais ou kriolo, les chefs de village seront presque toujours capables de vous dénicher un habitant du coin qui est sous son autorité et qui parle français. N'acceptez JAMAIS les services d'une personne se présentant comme un "guide" sinon vous encourageriez le développement de la catégorie de parasites citée plus haut. Vous contriburiez ainsi par votre immense connerie à corrompre les saines relations qu'ont actuellement les Bissau-Guinéens avec les voyageurs étrangers. Enfin, N'ACCEPTEZ EN AUCUN CAS LES SERVICES D'UN SENEGALAIS. Outre le fait qu'ils sont mal perçus en Guinée-Bissau, vous avez l'assurance de vous faire entuber.

Vos contributions et commentaires sur le contenu de cette page
  • Message déposé le 24/01/2013 - 12:01 par polalberteugene  -1 votes   
    Et pourtant malheureusement une reputation qui commence a se faire ..chers messieurs...il n'a pas a etre gentil mais bienveillant pour ces personnes qui veulent voyager tranquille...
  • Message déposé le 13/07/2009 - 16:07 par asmalick  2 votes   
    Bonjour, La présentation de la Guinée est trés intéressante et utile. Je me demande cependant si vous avez vraiment besoin d'utiliser un langage aussi cru pour vous faire comprendre (on n'a pas besoin de se faire entuber pour être précautionneux). Votre commentaire sur les Sénégalais aussi est un malheureux raccourci. Certes, il y a des brebis galeuses, mais je ne trouve pas que le Sénégalais est mal vu en Guinée. On peut trouver à Bissau des Sénégalais très sympathiques et très honnêtes qui ne different pas des autochtones.
  • Message déposé le 03/03/2008 - 15:03 par baroudeur  0 votes   
    Salut...rentre d'un périple de 2 mois en Casamance et aux Bijagos...je confirme tout ce qui est dit sur ce site...Quant aux Sénégalais ils sont sympas...mais ne rien leur confier est impératif !!!
  • Message déposé le 19/10/2007 - 18:10 par  0 votes   
    N'importe quoi! Je trouve les propos tres deplacés pour quelqu'un qui voudrait qu'on visite son pays: non tous les senegalais ne sont pas truands, non les tourites ne sont pas des cons!! Cela ne me donne pas envie de visiter en tous cas.
  • Message déposé le 29/12/2006 - 15:12 par Fred  0 votes   
    Mais Tellement VRAI !!
  • Message déposé le 22/11/2006 - 13:11 par  -1 votes   
    et coté hébergement?
  • Message déposé le 22/11/2006 - 13:11 par  1 votes   
    c'est pas gentil pour les senegalais!
  • Imprimer        Partager sur : facebook   twitter   google   myspace   http://www.wikio.fr 
    Sénégal Airlines, compagnie aérienne  Le Sénégal   Burkina   Le Mexique   Le Cap Skirring   Dakar Voyages   Le Sénégal   SunofBelize, le site du tourisme et des voyages au Belize